QUATRIÈME CONGRÈS INTERNATIONAL – ROME 2017

Rome2017

(Article transcrit depuis La Lettre N°51, page 11)

Du 4 au 10 novembre deux cents cinquante oblats bénédictins et quelques responsables d’oblatures de nombreux pays se sont réunis à Rome sous l’égide du Père Abbé Primat Dom Grégory Polan.

Ces Congrès, qui ont lieu tous les quatre ans, ont commencé sous la présidence de l’ancien Père Abbé Primat Dom Notker Wolf.

Avec une équipe réduite, trois Congrès se sont succédés, puis Dom Notker Wolf a appelé le père Edward Lindon o.s.b. à former une équipe de préparation de différents pays.

C’est la première fois que le Congrès réunit tant d’oblats, nous avons vécu une véritable Pentecôte !

Nous étions dix-sept Français de Maylis, Martigné Briand, Solesmes, Le Bec Hellouin et Sainte Françoise Romaine, Ganagobie, Tournay, Kergonan et Chantelle.

Rome2017

Américains, anglais, allemands, autrichiens, belges, néerlandais, français, italiens, espagnols, ivoiriens, togolais, burkinabés, ghanéens, indiens, philippins, coréens, chinois, brésiliens, mexicains et tant d’autres… toutes langues… toutes coutumes, mais ensemble nous avons prié, nous nous sommes écoutés (grâce aux traducteurs), nous avons échangé (plus de gestes que de mots souvent), nous avons travaillé pour un « à venir », nous avons réalisé l’universalité du message de saint Benoît, oui vraiment nous pouvions entendre : « qui que tu sois… ».

 Le titre de ce Congrès était : Un chemin sans frontière, la communauté bénédictine se mobilise.

Vraiment nous nous sommes sentis en route, ensemble, même si nos chemins sont parfois bien différents.

Que de joie, que d’amour, que de grâces ! Il est bien difficile de tout traduire en quelques mots ici mais je vous invite à vous inscrire (avec l’accord de vos responsables d’oblatures) pour notre Rencontre annuelle des oblats bénédiins, les 8, 9 et 10 juin prochain, à l’abbaye de Cîteaux, où le thème du Congrès sera repris et développé.

Portez dès aujourd’hui dans votre prière tous ceux qui ont vécu ce Congrès International des oblats bénédictins pour que fructifie ce que nous avons reçu dans nos pays respectifs.

 

Élisabeth Roux

Présidente du SOB, Oblate de l’Abbaye Saint-Vincent de Chantelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *